Infos Pratiques StLouisAccueil.org

Vous êtes français, francophone, francophile, expatrié, immigrant ou ...,
Vous venez d'arriver dans le Missouri (Etats-Unis), seul ou en famille,
Vous cherchez des contacts, des informations pratiques pour faciliter votre intégration,
Alors bienvenue à Saint Louis, en espérant vous rencontrer bientôt !
N'hésitez pas à nous contacter c'est avec plaisir que nous répondrons à vos questions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Halloween et la Toussaint

Un article paru sur Femme expat sur les origines d'Halloween et de la Toussaint, leurs points communs, leurs differences etc... Merci Sylvie d'avoir fait passer.

  • Halloween

Le 1er Novembre était le jour où les celtes fêtaient le passage aux nuits plus longues de l’hiver. Les druides en l’honneur de Samain, le seigneur des morts, célébraient la nouvelle année celtique et le début de l’hiver. Ils croyaient que la veille de cette fête, soit le 31 Octobre, les morts revenaient sur terre. De la nourriture était mise dehors pour les rendre de bonne humeur, des feux étaient allumés et on effrayait à grands bruits les mauvais esprits. Les druides se déplaçaient de maison en maison et réclamaient des offrandes (Treat = présent) pour leur dieu. En cas de refus, ils proféraient des malédictions de mort (Trick = malédiction) sur cette maison. Pour éclairer leur chemin, ces prêtres portaient des navets évidés et découpés en forme de visage, dans lesquels brûlait une bougie. Ces navets représentaient l’esprit qui allait rendre leurs malédictions efficaces. Ces navets ont été remplacés par des citrouilles. En Irlande, cette coutume est très suivie. Les irlandais « importent » avec l’immigration ce rite aux Etats-Unis du 31 Octobre, mais célèbrent aussi le 1er Novembre devenu ensuite « Hallows day » : la Toussaint.

Revenue des Etats-Unis en Europe ces dernières années, Halloween est devenue une fête dans beaucoup de pays et notamment en France, très commerciale. Les magasins se décorent de noir et d’orange, avec des vitrines à faire peur, et les bonbons se vendent par kg, les enfants se déguisent et vont de porte en porte.

  • D’Halloween à la Toussaint

Ces deux fêtes donc, l’une païenne et l’autre religieuse ont des racines communes. Elles se situent à l’entrée de l’hiver, et nos ancêtres les Gaulois le 31 octobre engrangeaient les moissons et rentraient les troupeaux à l’étable.

C’est au VIIIe siècle que le Pape Grégoire IV place la « Toussaint » le lendemain de cette fête païenne : Halloween est donc célébré le 31 octobre, précédant naturellement le 1er novembre fête de “la Toussaint”. Le terme Halloween trouve sa racine dans « All Hallows » Fête de tous les saints, s’appellera d’abord « all hallows eve » fête de veille de Toussaint, avant de devenir « Hallowe’en » puis Halloween.

  • La Toussaint

La Toussaint devient donc en France, la fête du 1er Novembre, dès le VIIIème siècle, et la tradition celte de la veille de la Toussaint ne perdure pas en France, contrairement à l’Irlande et l’Ecosse. La Toussaint se veut une fête joyeuse, où l’on fête TOUS les saints, celle de la vie plus forte que la mort. Cette fête fut longtemps célébrée dans la mouvance de Pâques ou de la Pentecôte. Au Vème siècle, en Syrie, c’était le Vendredi de Pâques ; en Orient, cette fête est célébrée le dimanche dans l’octave de la Pentecôte. Ce lien avec Pâques et la Pentecôte donne le sens originel de la fête. Il s’agit de fêter la victoire du Christ dans la vie de beaucoup d’hommes et de femmes. A Rome, la fête existait au Vème siècle, le dimanche après la Pentecôte, mais elle fut déplacée une première fois par le Pape Boniface IV, puis définitivement fêtée chaque 1er Novembre à partir du VIIIème siècle. De nos jours, c’est une fête qui garde sa place, et c’est un week-end traditionnellement familial. Le 2 Novembre, jour où l’on célèbre les disparus, les familles vont fleurir leurs cimetières. C’est ensuite la rentrée dans l’hiver.